Kizomba-toulouse.fr/toulouse | Toulouse La ville Rose
Toulouse La ville Rose
Toulouse La ville Rose
15737
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-15737,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

Toulouse – La ville rose

Les bords de Garonne

Toulouse Garonne

Un des plus beaux panoramas de la ville avec la vue sur le Pont neuf, l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques, le dôme de la Grave, et le fleuve, la Garonne.

Promenades ou farniente ensoleillé : en plein coeur de la cité, vous pourrez profiter du bord du fleuve, notamment sur la promenade Henri-Martin et la place de la Daurade.

Le Capitole

Toulouse - Le Capitole

C’est l’édifice emblématique de la Ville rose : dressé face à la place du Capitole depuis le XVIIIe siècle, il abrite à la fois l’hôtel de ville et le théâtre du Capitole. On le traverse par la cour Henri-IV, derrière le portail central.

À l’étage se succèdent les salles d’apparat, dont la superbe salle des Illustres, vaste galerie des glaces dont les peintures retracent l’histoire de Toulouse.

La basilique Saint-Sernin

Toulouse Saint Sernin

Cette basilique de brique et de pierre du XIe siècle n’est rien de moins que l’un des plus grands édifices romans d’Occident ! Ancienne étape du chemin de Compostelle, elle est inscrite à ce titre au patrimoine de l’Unesco. En 2018, c’est le 20e anniversaire de l’inscription des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France au patrimoine mondial de l’Unesco.

Sous son clocher octogonal, vous découvrirez une immense nef voûtée ainsi qu’une crypte où demeurent de nombreuses reliques. Parmi elles, celles de saint Sernin, évêque martyr du IIIe siècle auquel la basilique doit son nom.

Couvent des Jacobins

Couvent-des-Jacobins---Ville-de-Toulouse---P.-Nin

Gigantesque édifice de briques, le couvent des Jacobins est l’un des édifices les plus originaux de la ville. Son église abrite les reliques de Saint-Thomas d’Aquin. Ne manquez pas le célèbre « palmier » des Jacobins et ses 22 nervures soutenant le chœur de l’église.

Couvent dominicain édifié à partir de 1229, les Jacobins constituent un témoignage exceptionnel du gothique méridional. Cette architecture de briques applique les principes élaborés pour les cathédrales du royaume de France. Son église abrite les reliques de Saint-Thomas d’Aquin. Ne manquez pas le célèbre « palmier » des Jacobins et ses 22 nervures soutenant le chœur de l’église. Le cloître, l’ancien réfectoire, la chapelle de la Vierge et la chapelle Saint-Antonin, escales de fraîcheur et de tranquillité, sont également des lieux dédiés à des concerts et des expositions.

 

Cité de l’espace

La cité de l'espace

Vous avez toujours rêvé de marcher comme sur la lune, d’embarquer dans une station mir ou un vaisseau Soyouz ? De découvrir le ciel et ses milliards de galaxies, de vivre l’aventure spatiale ? La Cité de l’espace vous ouvre les portes de l’infini et de l’extraordinaire !

Découvrez de véritables engins spatiaux, entrainez-vous comme un astronaute, voyagez aux confins du cosmos, admirez des trésors spatiaux et percez tous les secrets de l’espace… Avec ses 2500 m² d’expositions, ses jardins de 5 hectares, son cinéma IMAX sur un écran géant haut comme un immeuble de 6 étages, son Planétarium avec sa voûte à 360°, partir à la découverte de l’espace et des merveilles de l’Univers n’a jamais été aussi facile !

Nouvelle exposition « ASTRONAUTES » :

Dans l’espace, les astronautes grandissent de plusieurs centimètres… En orbite, les astronautes voient 16 couchers de soleil par jour… Ils tournent autour de la Terre à la vitesse de 28 000 km/h !

Dans l’espace, rien ne se passe comme sur Terre ! Avec ASTRONAUTES, la nouvelle expo de la Cité de l’espace, découvrez « l’EXTRA-ordinaire » vie des astronautes à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS).

 

Musée des Augustins

Musée des Augustins

Installé dans l’ancien couvent des Augustins depuis la Révolution française, le musée expose dans un cadre prestigieux peintures et sculptures du début du Moyen Âge aux premières années du XXe siècle, dont une collection de chapiteaux romans et de sculptures gothiques.

 

Le couvent des Augustins construit au XIVème siècle dans le style gothique méridional héberge depuis 1793 le musée des Beaux-arts de Toulouse. Ce lieu fascinant marie la beauté de son cloître, l’élégance de son église à des collections uniques en Europe. Remarquables, la salle des chapiteaux romans et sa récente installation de Pardo, ou celle de la sculpture gothique exposent quelques chefs d’oeuvre dont le chapiteau du martyr de Saint-Jean-Baptiste ou Nostre-Dame-de-Grasse. À l’étage, divers salons présentent les sculptures et les écoles européennes de peintures des XVIIe au XIXe s, avec quelques grandes signatures telles Vigée-Lebrun, Murillo ou Delacroix. Le musée propose des visites commentées d’1h15 en anglais et en espagnol en juillet et en août : se renseigner auprès du musée au préalable.

A noter : Les salons de peinture vont fermer pour permettre la rénovation des verrières. La fermeture se fera en deux étapes : les salons blanc et vert dès le 9 octobre 2017 puis le salon rouge à partir de fin mars 2018. L’étage sera donc entièrement fermé à partir de fin mars, pour une réouverture prévue en 2019. Après la fermeture totale des salons, les tarifs seront modifiés.