Kizomba-toulouse.fr/marrakech | Association ELEGUA
Association ELEGUA
Association ELEGUA
16067
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-16067,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Association ELEGUA

Notre nom « Elegua » :

Elegua est un nom Orisha* qui signifie dans la mythologie Afro-Cubaine « le maître de la force en Afrique », Elegua est celui qui ouvre les chemins, le maître des routes, l’esprit de la chance.

A Toulouse Elegua est signe de danses, de convivialité, de fêtes, de partage et de bonne humeur.

Notre historique :

L’association Elegua a été créée en 2001 par une figure emblématique du milieu de la danse toulousaine « Rodolfo Pedro Rodriguez Moreno » responsable du club « EL Cubano », à ses côtés des passionnés de culture cubaine et de danses latines (salsa, bachata, merengue). Elegua a parcouru un long chemin dans cette culture, avant que nos deux Djs Youss et Bad l’intègrent, leur mission a été de s’ouvrir sur l’univers des danses africaines, principalement de salon telles que la kizomba et le semba, mais aussi des danses urbaines (kuduro, afrobeat, afrohouse). Cette ouverture a eu un franc succès et elle a permis de proposer une formule en ligne avec l’esprit Afro-Latin recherché.

Suite à la bonne entente et aux divers idées de progrès, en 2015, ils ont été élus à la tête de cette association et continuent à la maintenir à l’affiche de l’activité dansante toulousaine.

Nos objectifs :

Promouvoir les cultures Afro-Latines par une valorisation de l’ensemble de ses aspects culturels et artistiques. Cette transmission se fait principalement au travers d’activités artistiques culturelles et sociales, d’actions d’enseignements et de formations, de voyages, d’échanges culturels, linguistiques et professionnels. Nous assurons et la promotion et la valorisation des artistes (danseurs, chorégraphes, musiciens, photographes ou cinéastes etc) ainsi que toute autre personne susceptible de fournir à l’association ELEGUA la possibilité de se développer, de poursuivre ses buts et de réaliser ses objectifs.

Nous savons comment fédérer les personnes, vous faire sentir comme tout le monde et unique à la fois, participez ne serait-ce qu’à une soirée et vous n’aurez qu’une hâte c’est de connaître la prochaine date et le rendez-vous est pris.

Nos évènements :

Elegua organise plusieurs évènements (Toca-Toca, Candelegua, Pool-Party…) Mais son produit phare reste les « ALL IN » soirées et festivals. Elle propose aux danseurs amateurs, intermédiaires ou avancés des cours avant les soirées ou sous forme de stages donnés par des professeurs venus de toute la de France. Pas d’événement dansant sans un bon Dj, pour cela du beau monde aux platines, chacun avec des influences différentes pour faire vibrer le public. Les premières dates se sont faites avec les djs résidents Youss et Bad aussitôt Elegua a invité des Djs locaux tel que Dj Madmo, Dj Jeecay, Dj Ralph-BB… et grâce aux bons échos de chaque soirées, des Djs de toute la France et d’ailleurs se sont succédés aux platines des ALL IN comme Dj Paraïso, Dj Chad, Dj Morelasoul, Dj Kakah…

En faisant appel à des artistes prisés de renommée internationale, Elegua met tout en œuvre pour faire découvrir la splendeur du monde de la kizomba dans toutes ses couleurs : urban-Kiz, kizomba, semba et Afro.

L’idée du festival :

Afin d’aborder des thématiques différentes, apporter sa touche magique à vos yeux et réunir dans un seul lieu pendant le même espace-temps ses collaborateurs, le festival ALL IN KIZOMBA a vu le jour.

Aujourd’hui ce rendez-vous est internationalement connu par les aficionados de cette danse.

Des centaines de danseurs se réunissent pour des cours divers et variés, des social-room**, des soirées, des shows ou bien des animations afro-house qui sont menées de mains de maître par des show men qui n’ont qu’un but, c’est faire ressortir toute votre énergie et la partager.

Le ALL IN s’est vu produire sur sa scène des chanteurs en vogue comme Jennifer Dias, Atim, Mika Mendes… il y’en aura certainement d’autres qui vous feront faire une pause pour les écouter ou justement de kiffer danser sur leurs live.

Pourquoi ALL IN ?

Chacun devine à sa manière l’idée derrière ce nom (tous les styles, toutes les danses, un rassemblement de tout le monde) Et bien initialement ce nom a été inspiré du jeu du poker « Texas Hold’em ». C’est le coup dans lequel le joueur investit tout afin de doubler ses gains. Cependant, pour Elegua ce n’est pas seulement financier, c’est donner tout ce que l’on a d’énergie, s’entourer de bénévoles de confiance, et encadrer au mieux tant les intervenants que les danseurs jusqu’à la dernière minute, jusqu’à cette fameuse sensation quand arrivent les au revoir, où l’on est à la fois fatigués et tristes que ce soit fini mais tellement chargés de bonnes énergies d’un week-end de rencontres et de partage.

Le festival ALL IN est une aventure HUMAINE avant tout. C’est une préparation qui dure des mois pour que le temps de quelques jours vous puissiez faire des rencontres d’artistes et de danseurs venant des quatre coins du mondeque vous ayez mal aux pieds du plaisir de danser, que vous ayez des souvenirs et des rires plein la tête et que vous vous posiez une question au final c’estWHAOU où et quand la prochaine édition ?!

Le festival en chiffre :

Le « ALL IN KIZOMBA FESTIVAL » prône la multi-culturalité et le métissage. En termes de danse, le festival reflète perpétuellement cette diversité en proposant un évènement haut en couleurs. Notre but est de satisfaire des danseurs qui ont soif d’apprendre, qui sont en quête d’outils pour étendre leurs compétences ou qui veulent élargir leurs horizons. Plus de 10 styles de danses différentes, sur plusieurs niveaux comme la kizomba, l’urban-kiz, le semba, le dancehall, l’afrohouse, la tarraxinha, le body-movement, le bellydance, l’afrobeat, la sophro-connexion en Kiz,

La 1 ère édition du ALL IN KIZOMBA FESTIVAL en 2016 à Toulouse a rassemblée plus de 650 participants, le grand succès a permis d’enchaîner sur une édition 2017, pour plus de 750 participants et d’excellents retours autant des danseurs que des Djs et professeurs. A chaque éditions plus de 30 artistes présents, plus de 50 milles flyers distribués à travers toute l’Europe, l’Asie et l’Afrique, 20 roll-up présents dans tous les grands festivals européens. Des vidéos de présentation et des teasers avec plus de 15 milles vues sur les réseaux sociaux ainsi qu’une vidéo promotionnelle pour chaque artiste.

Quelques définitions :

*Les Orishas sont des divinités afro-américaines originaires d’Afrique, et plus précisément des traditions religieuses yorubas. On les retrouve dans plusieurs pays africains ainsi que dans de nombreux pays américains, où ils ont été introduits par la traite des noirs, qui a frappé la population yoruba de façon particulièrement lourde. Ils sont vénérés en Afrique, en particulier au Nigéria et au Bénin. Ce sont des êtres d’essence divine qui représentent les forces de la nature.

**Une social room est un bal dansant qui a lieu à l’intérieur ou à l’extérieur, qui se passe en pleine journée où toutes les personnes peuvent danser, s’exprimer, mettre en application les cours, partager de bons moments dans la convivialité.

Note pour la billetterie. : CONDITIONS DE VENTE :

Absence de droit de rétractation : Conformément à l’article L.121-20-4 du Code de la Consommation, les billets de spectacles ne font pas l’objet d’un droit de rétractation.

Conditions de remboursement : Un billet de spectacles ne peut être remboursé même en cas de perte ou de vol, ni repris, ni échangé, sauf en cas d’annulation d’un spectacle et de décision par l’organisateur du remboursement des billets. En cas de remboursement décidé par l’organisateur celui-ci n’interviendra qu’en faveur de l’acquéreur initial contre remise du billet. En cas d’annulation de la manifestation, seul le prix du billet sera remboursé. Si le spectacle doit être interrompu au-delà de la moitié de sa durée, le(s) billet(s) ne sera pas remboursé(s).

Perte, vol, d’un billet : Aucun duplicata du billet ne pourra être délivré y compris en cas de perte ou de vol.